Connect with us

Hi, what are you looking for?

Artiste

Julio Iglesias : Fortune, Carrière et Parcours du Chanteur

  • Nom : Julio Iglesias
  • Vrai nom/Nom complet : Julio José Iglesias de la Cueva
  • Fortune en 2020 : 600 millions de dollars nets et entre 200 et 300 millions de biens immobiliers
  • Date de naissance : 23/09/1943
  • Sexe : Masculin
  • Taille : 1m85
  • Poids : 83 kgs
  • Principales sources de richesse : Carrière de chanteur
  • Nationalité : Espagnole

Qui est Julio Iglesias ?

Né à Madrid le 23 septembre 1943, Julio Iglesias de son nom complet Julio José Iglesias de la Cueva est le chanteur latino le plus célèbre et le plus vendu au monde. Crooner à succès, Julio sait parler à son public féminin depuis plus de cinquante ans.

Embed from Getty Images

A combien s’élève la fortune de Julio Iglesias ?

Avec une fortune qui s’élève à 600 millions dollars nets, Julio Iglesias connaît une carrière réussie et ce depuis plusieurs décennies. Il est également à la tête d’un important portefeuille immobilier mondial d’une valeur d’entre 200 à 300 millions de dollars.

D’où vient sa fortune ?

Avec 300 millions de disques vendus, ses 80 albums enregistrés dans 14 langues différentes ont permis à Julio Iglesias de se construire un véritable empire.

Il a également obtenu plus de 2 600 disques d’or et de platines. Sa carrière a pris son envol dans les années 70-80 et a été rythmée depuis par une quarantaine d’années de tournées internationales. Incontestablement c’est de sa carrière de crooner que lui vient le plus gros de sa fortune.

Embed from Getty Images

Le chanteur a beaucoup investi dans l’immobilier, notamment dans des complexes hôteliers en République Dominicaine. Il est aussi le co-investisseur et co-propriétaire avec Oscar de la Renta du plus grand aéroport de Punta Cana. Ces investissements lui permettent également de retirer des bénéfices.

Une carrière de footballeur professionnel rapidement avortée

Julio Iglesias est né dans un milieu privilégié et au sein d’une famille bourgeoise catholique. Il est l’aîné d’une fratrie de deux. Son père était un gynécologue de la haute société.

Dès son plus jeune âge, à 14 ans, il se découvre une vocation pour le football et est nommé gardien des jeunes de Real Madrid Club de Futbol. Il entame ensuite ses études de droit à l’Université de Madrid et entre comme joueur professionnel (gardien) au Real Madrid Castille, en Deuxième Division.

Geplaatst door Julio Iglesias op Dinsdag 29 september 2020

Hésitant entre une carrière professionnelle dans le football ou celle de diplomate, il alterne ses études avec les entraînements sportifs.

Cependant, son rêve est vite avorté suite à un accident de voiture qui l’empêchera de marcher pendant presque deux ans et endommagera en partie sa colonne et ses jambes. Lors de sa convalescence, il découvre l’univers de la musique grâce à la pratique de la guitare.

Une carrière de crooner, longue de cinquante ans

Suite à sa victoire au Festival de la Chanson Internationale à Benidorm, en Espagne, il enregistre son premier album Yo Canto et signe avec la maison de disques Discos Columbia, petite soeur espagnole de Columbia Records.

Il sort quatrième de l’Eurovision 1970, grâce à sa chanson Gwendolyne qu’il a composé quelques années auparavant pour sa première petite amie, une française rencontrée lors d’un “séjour linguistique” en Angleterre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julio Iglesias (@julioiglesias) le


Il commence ensuite une véritable carrière internationale, chantant et enregistrant dans pas moins de 14 langues. Il signe, en 1977, le plus gros contrat jamais vu pour un chanteur non-américain avec la CBS.

Il chante et travaille avec les plus grands : Diana Ross, Steevie Wonder, Dolly Parton, Willie Nelson, Frank Sinatra et Garfunkel, pour son album 1100 Bel Air Place, sorti en 1984. Cet opus connaît un énorme succès avec plus de 3 millions d’albums vendus uniquement aux Etats-Unis. Il déclare sa retraite en 2005.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julio Iglesias (@julioiglesias) le


Tout au long de sa carrière, Julio Iglesias a été largement récompensé. En 1988, il remporte le Grammy Award du meilleur album de Pop Latine. Il sera également nommé pour la même catégorie dix ans plus tard, mais cèdera la place au chanteur mexicain Luis Miguel.

En 1995, il gagne l’Award d’Excellence à Lo Nuestro Awards. Il est élu Personnalité de l’Année par l’Académie Latin Recording en 2001 et intrônisé en 2002 et 2013, respectivement à l’International Latin Music Hall of Fame et à la Latin Songwriters Hall of Fame.

En 2013 toujours, il reçoit deux récompenses en Chine, l’une par Sony Music China et l’autre par le Guisness World Record en tant qu’artiste masculin latin le mieux vendu.

En 2015, il obtient un doctorat honorifique de la part du Collège de Musique Berklee, puis des disctinctions espagnoles, telles la Médaille d’Or du mérite des Beux-Arts et celle de la communauté de Madrid, ainsi que des honneurs étrangers, comme sa nomination de Chevalier de la Légion d’Honneur en France et sa Médaille de la ville de Paris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julio Iglesias (@julioiglesias) le

Dans quoi Julio Iglesias investit-il sa fortune ?

Comme nous l’avons vu précédemment, Julio Iglesias a beaucoup investi dans l’immobilier et a fait des placements heureux. En plus de l’aéroport principal de Punta Cana et de ses quelques hôtels en République Dominicaine, il possède également des propriétés privées.

En 2017, quatre lots vides sont répertoriés à son nom sur l’île Indian Creek à Miami. Il possède d’ailleurs sa maison principale sur cette même île, estimée entre 20 et 25 millions de dollars, mais qu’il aurait acheté en 2012 pour 15 millions.

Un amoureux des femmes

Le célèbre crooner a fait tourner les têtes et les cœurs des femmes grâce à ses ballades romantiques. Il a eu de nombreuses conquêtes et une vie amoureuse trépidante.

Sa première femme Isabel Preysler, une philippine, lui donne trois enfants : la journaliste Chabeli (née en 1971), Julio Jr (1973) et Enrique (1975), tous deux chanteurs. Ce premier mariage ne dure que quelques années, entre 1971 et 1979.

En 2010, Julio Iglesias se marie avec la néerlandaise Miranda Rijnsburger, avec qui il a eu cinq enfants : Miguel (né en 1997), Rodrigo (1999), Victoria et Cristina (jumelles, nées en 2001) et Guillermo (2007).

Javier Sanchez-Santos, fils de la danseuse portugaise Maria Edite Santos et né en 1975, s’est vu reconnaître sa filiation par la justice en 2019 après presque trente ans de combat.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Acteur

Nom : Kev Adams Vrai nom : Kevin Smadja Estimation de ses revenus annuels : 12 millions d’euros Sexe : masculin Taille : 1,79...

Entrepreneur

Nom : Frank Provost Vrai nom : Yvon Provost Fortune en 2020 : 380 M € Date de naissance : 12/12/1946 Sexe : masculin...

Artiste

Nom : Cardi B Vrai nom : Belcalis Marlenis Almánzar Fortune en 2020 : 24 millions de dollars Date de naissance : 11 octobre...

Artiste

Nom : 50 Cent ; Fortnine cent ; Fiffty ; Fiddy ; Fif’ Vrai nom : Curtis James Jackson III Fortune en 2020 : 30 millions de dollars Date de naissance : 6...

Copyright © Riche et Célèbre