Connect with us

Hi, what are you looking for?

Entrepreneur

Bernard Arnault : Fortune et Carrière du Patron de LVMH

bernard arnault fortune
Crédit : Wikipedia
  • Nom : Bernard Arnault
  • Nom complet : Bernard Jean Étienne Arnault
  • Fortune en 2020 : 151 milliards de dollars
  • Date de naissance : 5 mars 1949
  • Sexe : Masculin
  • Taille : 1,81 m
  • Poids : 69 kg
  • Principale source de richesse : industrie du luxe
  • Nationalité(s) : Française

Qui est Bernard Arnault, le grand magnat du luxe à la française ?

Bernard Arnault est un homme d’affaires français et président-directeur général du groupe LVMH, leader mondial du secteur du luxe. Depuis 2019, il figure dans le top 5 des plus grosses fortunes du monde, aux côtés de Jeff Bezos, PDG d’Amazon, de Bill Gates (Microsoft) et d’Elon Musk (Tesla).

Embed from Getty Images

Le groupe LVMH, dont la famille Arnault détient 47 % des actifs, regroupe de nombreuses entreprises autour de l’industrie et des produits de luxe, telles que la joaillerie, les parfums, la haute couture, ou les vins et spiritueux. Il domine la scène internationale de ce secteur en termes de chiffre d’affaires.

À l’origine, la firme nait de la fusion entre les entreprises Louis Vuitton et Moët Hennessy en 1987. Bernard Arnault, alors principal actionnaire, devient officiellement PDG de LVMH en janvier 1989.

Aujourd’hui, plus de 75 marques appartiennent au groupe de luxe, parmi lesquelles Christian Dior, Céline, Givenchy, Veuve Cliquot, Kenzo, ou encore Tag Heuer.

Homme d’affaires brillant et redoutable, on connaît Bernard Arnault pour son goût insatiable de la conquête, sa stratégie d’entreprise étant principalement axée sur le rachat de sociétés prestigieuses afin d’étoffer le portefeuille de sa firme.

En 2020, LVMH entame une procédure d’acquisition du joaillier américain Tiffany & Co pour 16,2 milliards de dollars, somme qui fut ensuite renégociée en raison du contexte particulier de l’année 2020. Il s’agirait alors de la plus grosse acquisition pour le numéro un mondial du luxe.

Un niveau de fortune record et historique

Selon les dernières estimations du magazine américain Forbes, la fortune de la famille Arnault a atteint 151 milliards de dollars à la fin de l’année 2020, soit environ 123 milliards d’euros.

Ayant franchi la barre des 100 milliards d’euros au mois de juillet 2020, le milliardaire commence à cumuler titres et records. Il devient ainsi le premier homme français de l’histoire à atteindre un tel niveau de richesse et l’homme le plus riche d’Europe.

Il se hisse également sur le podium des plus grosses fortunes mondiales en atteignant la troisième place, juste derrière Bill Gates (deuxième place) et Jeff Bezos (première place). Il semblerait depuis avoir détrôné Bill Gates, le roi de l’informatique, en atteignant la seconde place fin 2020.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LA CABRIK (@lacabrik)


Parler de la fortune de Bernard Arnault seul est en réalité un abus de langage : son impressionnant patrimoine est détenu par la famille Arnault, réunie au sein d’une même société.

De plus, il est difficile d’estimer avec justesse le montant exact de ce patrimoine, ainsi que son classement parmi les plus grosses fortunes mondiales, étant donné que ces chiffres évoluent quasi quotidiennement en fonction des cours de la bourse et de l’actualité.

De quoi est constituée la fortune de la famille Arnault ?

Un patrimoine majoritairement boursier

La fortune de la famille Arnault est principalement composée de ses actifs du groupe LVMH, ce qui représentait, en 2019, environ 97 % de son patrimoine selon le journal Libération.

La holding familiale a également diversifié son portefeuille en détenant des parts au sein d’autres sociétés dans le domaine du luxe, notamment le sellier Hermès avec 2 % de ses actifs, ainsi que la grande distribution avec 8,6 % des actifs du groupe Carrefour.

De plus, le groupe de Bernard Arnault possède le journal Les Echos depuis 2007 et a fait l’acquisition du journal Le Parisien en 2015.

Contrairement à d’autres milliardaires célèbres tels que Bill Gates, dont la majeure partie du patrimoine est mesurable en « cash », le patrimoine de Bernard Arnault et de sa famille est beaucoup plus volatile, car tributaire des mouvements boursiers.

Il repose donc presque exclusivement sur la santé financière de la firme familiale LVMH.

En 2018, Bernard Arnault perçoit une rémunération de près de huit millions d’euros au titre de ses fonctions de PDG du groupe LVMH, selon le magazine Business Insider. Il se hisse ainsi au septième rang des patrons les mieux payés du CAC 40.

Quelques biens immobiliers pour agrémenter le tout

Avec une fortune aussi importante, il va de soi que la famille Arnault se permette l’acquisition de différents biens immobiliers. Ainsi, Bernard Arnault et sa famille possèdent un hôtel particulier de 2000 m2 dans le septième arrondissement de Paris, ayant appartenu autrefois à Jean-Luc Lagardère.

Selon le magazine Capital, la famille s’y réunirait régulièrement afin de déjeuner le week-end. Toujours dans le monde de l’hôtellerie, ils détiennent également trois autres hôtels luxueux « Cheval Blanc », dont l’un se situe dans l’archipel des Maldives.

La famille milliardaire est propriétaire du château Saint-Rémy-des-Landes sur la commune de Clairefontaine-en-Yvelines, située au sud-est de la capitale.

Embed from Getty Images

À cela s’ajoutent plusieurs résidences secondaires, parmi lesquelles une villa à Saint-Tropez (Côte d’Azur), une villa de 4300 m2 à Nyn Park, au nord de Londres ainsi que plusieurs propriétés autour de Los Angeles en Californie.

Amateur de bons vins, Bernard Arnault fait l’acquisition du domaine des Lambrays en Bourgogne en 2014 et possède par ailleurs 25 autres domaines viticoles en France et dans le monde.

Pour couronner le tout, la famille s’est offert une île de 54 hectares située dans l’archipel des Bahamas au début des années 2000, pour la modique somme de quatre millions d’euros. Plus récemment, le milliardaire achète un yacht d’une longueur de 101 mètres ainsi qu’un jet privé Bombardier.

Fils d’entrepreneur, il s’impose rapidement dans le monde des affaires

Bien avant de se tourner vers l’industrie du luxe, Bernard Arnault commence sa carrière comme ingénieur dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. À la suite de brillantes études à l’École Polytechnique où il termine major de sa promotion, il rejoint l’entreprise Ferret-Savinel possédée par son père en 1971.

À l’âge de 29 ans, il reprend les rênes de la firme familiale et décide de la transformer en société de promotion immobilière. Grâce à ses capacités innées de dirigeant, il fait rapidement fructifier l’entreprise qui sera finalement revendue à la Générale des Eaux en 1995, avant de devenir la société foncière Nexity.

Embed from Getty Images

Très tôt, le jeune entrepreneur ne cache pas son attirance pour l’industrie du luxe et consacre ses efforts à l’intégration de ce secteur. En 1984, Bernard Arnault fut choisi pour reprendre la tête du groupe Boussac dans l’industrie du textile, qui détient entre autres Christian Dior, Le Bon Marché et Conforama.

Il met au point un plan social drastique pour redresser cette société très endettée puis commence à convoiter le groupe LVMH, né de la fusion entre Louis Vuitton et Moët-Hennessy en 1987.

LVMH : La conquête infinie de l’industrie du luxe

Pour parvenir à ses fins, le méticuleux homme d’affaires commence par acheter un nombre important d’actions chez LVMH suite au crash boursier de 1987. Il finit par devenir actionnaire majoritaire du groupe en 1988.

Puis, profitant de la mésentente entre les deux fondateurs du groupe, Henry Racamier (Louis Vuitton) et Alain Chevalier (Moët-Hennessy), il parvient à prendre la tête de LVMH en 1989 en se faisant élire président à l’unanimité.

À partir du début des années 1990, la course est lancée pour la conquête de l’industrie du luxe, aussi bien en France qu’à l’international. Bernard Arnault rachète les unes après les autres différentes marques prestigieuses : Berluti et Kenzo en 1993, Guerlain en 1994, Loewe, Marc Jacobs et Sephora en 1996, Fendi en 2000.

Au cours des années 2000, Bernard Arnault met au point une stratégie discrète de rachat progressive d’Hermès, qu’il convoite depuis déjà quelques années.

En 2010, LVMH parvient à détenir 14% du capital de la maison Hermès tout en ayant conservé jusqu’alors l’anonymat. Accusé de manœuvres frauduleuses, le géant du luxe finit par annuler l’opération en vendant la plupart de ses actions, tout en empochant une importante plus-value.

À quoi ressemblent les dépenses d’un des plus grands milliardaires au monde ?

Étant donné que la fortune de ce magnat du luxe est principalement constituée de parts du groupe LVMH, Bernard Arnault consacre la majeure partie de ce patrimoine au rachat de diverses sociétés.

Au début des années 2000, il aurait investi près de 30 millions de dollars dans la plateforme Netflix, ainsi que dans diverses autres firmes appartenant au domaine du numérique. Il choisit finalement de se retirer à la suite de l’éclatement de la bulle Internet.


Amateur d’art, il ordonne la construction d’un grand bâtiment pour la Fondation Louis Vuitton, consacré à l’art contemporain. Inauguré en 2014, le coût total de cette construction est estimé à plusieurs centaines de millions d’euros dont il parvient à en faire financer la majeure partie par l’État français.

Après l’incendie ayant ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril 2019, Bernard Arnault annonce son souhait de faire un don de 200 millions d’euros pour financer sa reconstruction.

Cette déclaration précoce entraîne presque aussitôt une polémique quant à la facilité pour le milliardaire de débloquer une telle somme d’argent aussi rapidement, ainsi que la possibilité de défiscalisation de cette opération. La famille Arnault réagit au cours du même mois en démentant cette intention.

L’entreprise : une affaire de famille chez les Arnault

Embed from Getty Images

Bernard Arnault se marie une première fois en 1973 avec Anne Dewavrin, mère de ses deux aînés : Delphine et Antoine. Il divorce en 1990 puis épouse la pianiste canadienne Hélène Mercier qui lui donne trois autres enfants : Alexandre, Frédéric et Jean.

La succession de l’empire du luxe que le milliardaire a bâti au fil des années étant pour lui une préoccupation majeure, il étudie et règle soigneusement la question depuis près de 15 ans. Ainsi, 75 % des parts détenues par la holding familiale ont déjà été transmises aux cinq héritiers, ainsi qu’à leurs deux cousins.

Reste à définir qui reprendra les rênes du groupe LVMH. Bien que les cinq enfants furent immergés dans le monde de l’entreprise depuis leur plus jeune âge, et jouissent déjà tous de positions stratégiques, le successeur de l’empire du luxe n’a pas encore été officiellement annoncé.

YouTube video

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Sportif

Nom : David Beckham Vrai nom : David Robert Joseph Beckham Fortune en 2020 : 450 millions de dollars (soit 380 millions d’euros) Date...

Sportif

Nom : Zinédine Zidane Fortune estimée en 2020 : 120 millions de dollars Date de naissance : 23 Juin 1972 Sexe : Homme Taille...

Acteur

Nom : Daniel Radcliffe Vrai nom : Daniel Jacob Radcliffe Fortune en 2020 : 110 millions de dollars Date de naissance : 23 juillet...

Acteur

Nom : Jean-Claude Van Damme Vrai nom : Jean-Claude Van Varenberg Fortune en 2020 : Environ 40 millions de dollars Date de naissance :...

Copyright © Riche et Célèbre